L'atelier municipal de l'île d'Yeu HS pour cause d'incendie

À neuf heures, ce vendredi, il flottait encore une fumée bizarre sur Ker Bossy alors même que les pompiers étaient intervenus sept heures auparavant pour éteindre le feu dans l’atelier municipal de la rue des Corsaires. « Nous sommes arrivés à deux heures du matin, alertés par des voisins » explique le Lieutenant Cédric Crotté, chef du centre de secours de l’île d’Yeu. « Les flammes sortaient par la toiture. Au bout d’une heure, nous sommes parvenus à maîtriser le feu avec trois lances à incendie. Nous avons essayé de maintenir l’outil de travail municipal ». Dix-sept pompiers étaient sur place, soit la moitié des effectifs islais.


Chômage technique

De plus de 2 000 m2, le bâtiment servait à garer des véhicules de la commune et à effectuer de l’entretien et des réparations mécaniques, de la menuiserie et de l’électricité. De l’extérieur, les dégâts de l’incendie ne sont pas particulièrement perceptibles, mais l’intérieur, totalement noirci par les flammes, est sinistré. Le tiers de l’atelier est endommagé, la toiture partiellement détruite, une balayeuse et trois véhicules légers ont brûlés ainsi que de nombreux matériaux et produits entreposés – bois, laine de verre, peinture, hydrocarbures…

Le déblaiement s’est poursuivi toute la matinée, avec transfert des cartons de matériel encore intacts vers d’autres sites de stockage municipaux. Malgré l’intervention rapide des pompiers, une quarantaine d’employés municipaux seront mis au chômage technique. « Nous allons nous réorganiser et trouver un bâtiment provisoire pour que l’activité reprenne rapidement » a déclaré Bruno Noury, présent sur les lieux. « Mais cela va être gênant pendant quelques mois » a précisé le maire de l’île. Pour l’heure, l’origine de l’incendie reste inconnue, les suppositions sur les causes possibles en sont encore au stade des probabilités.

Écrire commentaire

Commentaires : 0