Association aller-retour : 20 ans à défendre la continuité territoriale

Lors de cette Assemblée générale, Dominique Groisard a rappelé que la création de l'association Aller-Retour remontait à mai 1994. « À l’époque, on s'était dit qu'on arrêterait quand il n'y aurait plus de problème. Autant dire que ce n'est pas pour tout de suite ! »

 

Maintien de l'hélico sur le port

 

Mais l'autre enjeu actuel de la desserte de l'île se situe de l'opposé du port, sur le parking de la chapelle, où stationne l'hélicoptère. Une étude a été menée sur deux aspects, économique et technique. Ainsi pour l'équilibre économique de l'entreprise, l'étude recommanderait le maintien de la liaison aérienne sur le port, tandis qu'au niveau technique également le dossier serait validé mais avec quelques compléments à régler selon Bruno Noury, le maire et conseiller général.

Le dossier serait actuellement entre les mains des services de l'Etat et une enquête publique devrait être organisée dans quelques mois. Concernant les évacuations sanitaires, de nouvelles normes européennes imposeraient la présence de deux personnes, un pilote et un « opérateur », ce que ne permet pas l'hélicoptère islais. Oya Vendée Hélico serait alors contrainte d'acquérir un nouvel appareil... Une dérogation est espérée puisque le trajet s'effectue entre deux aires d'atterrissage bien identifiées.

 

Succès de la compagnie maritime privée !

 

La traversée maritime a connu un événement historique en août 2013 : pour la première fois, l'entreprise privée de la Compagnie vendéenne a dépassé la régie publique de la Compagnie Yeu-Continent ! Les représentants d'Aller-Retour s'inquiètent d'une possible désaffection des visiteurs en raison des tarifs prohibitifs. « En plus de la hausse de TVA, les tarifs continentaux et apparentés insulaires ont subi une augmentation supplémentaire, qui vient s'ajouter encore à la hausse du forfait réservation. Début 2014, on constate une baisse continue du nombre de passagers, qui ne s'explique pas entièrement par le mauvais temps. Et, sur trois ans, le chiffre d'affaires de la Régie a diminué de 800.000€ ! analyse Dominique Groisard. Nous demandons l'inversion de la démarche afin que plus on réserve tôt moins cela soit cher, pour inciter les visiteurs à venir mais aussi pour remplir plus vite les bateaux et donc activer les unités supplémentaires. » Une demande qui aurait été entendue par Alain Leboeuf, le président de la commission des transports du Conseil général.

 

Vers la suppression du caboteur du mercredi ? 

 

Pour équilibrer son exploitation, la Régie ne chercherait pas tant à augmenter son trafic, notamment sur les marchandises où il existerait un vrai potentiel, qu'à faire des économies en supprimant des traversées... « En 2013, 39 allers-retours ont été supprimés, et encore 80 en 2014, pour soi-disant faire des économies. Mais quand on regarde les chiffes d'exploitation, on ne voit pas d'économies. La direction nous donne un prix de traversée supplémentaire qui est une moyenne du coût d'une traversée alors que nous n'arrêtons pas de leur dire qu'une traversée supplémentaire est forcément moins chère puisque les coûts fixes sont déjà pris en compte. Le vendredi soir, les bateaux ont été décalés afin de ne solliciter qu'un seul équipage, mais en 2013 la masse salariale a encore augmenté ! Sur le caboteur Insula, il y a cent places bloquées pour les Islais sur 250 passagers possibles, mais c'est beaucoup trop et il faudrait diminuer ce chiffre pour mieux remplir l'Insula et faire gagner de l'argent à la Régie. Et maintenant, on nous parle même de supprimer l'Insula du mercredi qui achemine certaines marchandises indispensables. Mais puisque l'équipage sera obligé de rester à bord de l'Insula en stationnement à Fromentine, où seront les économies ? »

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Jeanne (lundi, 04 avril 2016 08:09)

    suite à l'article du courrier vendéen, le problème de la compagnie d'yeu, ce sont les parkings trop cher à l'écoute de tous les passagers. Pourquoi vous n'achetez pas un terrain de camping sur le continent et le transformer en parking .
    C'est un calcul mais cela mérite d'être vu même en prenant moitié prix des parking à La barre de monts, vous ouvrez le 1er avril jusqu'au 1er novembre et votre terrain de camping en 10 ans il est payé. Automatisé le jour en barrière et un gardien de nuit.
    Vous avez des petites fermes de 11 hectares, route du querry seller , à voir
    Quel que soit les moyens , vous aurez toujours des problèmes de bus
    L'année dernière, nous avons pris la compagnie yeu continent, les employés qui assurent la sécurité sur le bateau , sont brutes de pomme, ils ont confondus pêcher de la morue à terre neuve et le transport de vacanciers, la compagnie morbihannaise est plus cool et plus sympa avec les passagers et cela se passe très bien
    merci

  • #2

    nelson (dimanche, 03 juillet 2016 08:53)

    Oui, difficile La barre de monts, nous avons les mêmes problèmes que la principauté de L'ile d'yeu, domaine maritime, domaine littoral, domaine forestier, natura 2000,les zones inondables, zone ostréicoles, les ornithologues, les écolos à la pâquerette et tous les incrustes,etc où peut on trouver un terrain pour un parking à prix réduit, impossible !! pour la principauté
    regardons le déplacement des islais sédentaires ,islais maisons secondaires et familiales ,et les touristes de passage, à l'embarquement tout le monde court pour prendre le bateau , tout le monde vit et font la fête tout l'été , dépense tout leur fric sur le rocher et au retour , ils remontent en voiture pour rentrer chez eux sans avoir laisser le moindre centimes à Fromentine .Nous avons aussi toutes les nuisances des camions de marchandises bateau et le va et vient des voitures
    Quand on demande aux vacanciers ? , ils ne connaissent pas La barre de monts, Alors ne demandez aux barriens de financer votre parking surtout que cet argent va aller aux impôts de Challans et on n'en verra jamais la couleur.
    La commune de La barre de monts a déjà du mal à entretenir ses chemins .
    le passage de L'ile de Noirmoutier se fait aussi sur notre commune et rien non plus en échange, que leurs problèmes et leur poubelles.
    Soit vous ouvrez votre porte monnaie pour trouver des solutions du continent à l'ile d'yeu et de l'ile d'yeu au continent soit vous arrêtez de râler !!!!!! et de nous rendre coupable de vos problèmes