Le Jeu des 1000 € à l'île d'Yeu, pas de banco pour les islais

Dimanche 2 mars, sous le chapiteau de la Citadelle, Nicolas Stoufflet, le présentateur du plus ancien jeu de la radio française, était présent pour animer trois émissions diffusées les 17, 18 et 19 mars. Les questions furent particulièrement difficiles et aucune des trois équipes sélectionnées n'est parvenu à remporter le célèbre banco...

 

Le public avait pourtant répondu présent en dépit de l'heure inhabituelle d'un dimanche à 14h. Quelques retardataires, adeptes du « quart d'heure islais » s'en s'ont peut-être mordu les doigts. La sélection des jeunes a d'abord rassemblé une douzaine d'adolescents pour finalement permettre à Louise Ordonneau, en vacances sur l'île, et Adrien Groisard, élève d'un collège insulaire, de se confronter à des questions de culture générale allant de la géographie à la biologie, en passant par les médias nationaux. Malheureusement, les deux élèves de 4ème ont buté sur la définition d'entomophage et le nom de l'auteur de Lucky Luke.

Qu'est-ce qu'une Pagure ?

 

Les adultes ont dû dégainer plus vite que leur ombre pour passer la première étape de sélection parmi une trentaine de volontaires. Finalement, deux équipes mixtes ont été retenues avec d'abord Françoise Gérard et Philippe Ingold suivis de Dominique Doux et Hubert Rousseau. Même si le trac devant une assemblée de plusieurs centaines de personnes a pu avoir un effet sur les performances des candidats, les questions étaient tout de même relevées. Le premier duo n'a pu donner le nom de la couche de l'atmosphère dans laquelle nous vivons ni donner la fonction de l'échelle de Parinaud. L'un des concurrents portait pourtant des lunettes... La seconde équipe est allée un peu plus loin dans le jeu en se voyant proposer la question repêchage précédant le banco. Mais les deux brillants candidats se sont trompés sur le nom du film dont un extrait était diffusé. Les réponses aux questions ainsi que les présentations de l'île faite par l'énergique Nicolas Stoufflet seront diffusées autour de midi quarante-cinq, dans quelques jours, sur les ondes de France Inter.

Écrire commentaire

Commentaires : 0