Le lôtissement de Ker Pissot se précise

Le projet entre dans sa phase de commercialisation sous la houlette de Vendée Habitat. Le conseil municipal a adopté une convention avec l'office HLM du département pour entériner la répartition des lots. Seize lots libres seront réservés à la primo-accession au prix de 165€/m2 et dans le respect des critères d'éligibilité : ne pas disposer de patrimoine, être majeur et dans l'objectif d'une primo-accession, avoir sa résidence principale sur l'île et entrer dans le cadre des conditions de ressources. Trois îlots pour 15 logements locatifs sociaux seront achetés par le CCAS pour un total de 345.510€ HT et feront ensuite l'objet d'un bail emphytéotique avec Vendée Habitat. Mireille Boutet a précisé que l'emprunt effectué par le CCAS n'engendrait pas de hausse de budget de la structure sociale de la Commune au nom de la rigueur budgétaire et que les logements locatifs construits sur les terrains communaux reviendraient dans le patrimoine municipal au bout de quelques années. Enfin, vingt-six terrains seront vendus à des particuliers au prix de 253,18€/m2 afin d'équilibrer le compte particulier de l'opération foncière.

Concernant les terrains en primo-accession, le CCAS dispose d'une liste de 63 personnes intéressées. Vendée Habitat n'attendant que la délibération municipale pour avancer sur la distribution des parcelles, les premières ventes pourraient intervenir rapidement.

Écrire commentaire

Commentaires : 0