La Fête des Fleurs de l'île d'Yeu 2014 ne passera pas à La Meule

Mercredi 8 janvier, dix-sept organisateurs de chars sur les vingt-cinq de la précédente édition étaient présents à la réunion de lancement de la Fête des fleurs, exactement cinq mois avant l'édition du 8 juin 2014. Si les bases sont solides avec une équipe emmenée par Jean-René Cantin qui a repris les rênes de l'organisation en 2000, cette nouvelle édition verra quelques nouveautés dont un parcours raccourci qui ne passera donc plus par le village de la Meule. 

 

Trésorier de « Manifest'île », Maurice Chauviteau a procédé à la présentation des comptes de la précédente manifestation, lesquels s'équilibrent à un peu moins de 10.000€ avec des dépenses importantes pour les groupes de musiques, le feu d'artifice, les lots de la tombola, et des recettes constituées principalement des billets de tombola (4.500 carnets vendus !), des soutiens d'entreprises locales et d'une subvention départementale. Pour la prochaine édition, deux groupes musicaux sont déjà retenus avec une guinguette et la Banda des Brouzils.

Le feu d'artifice aura lieu à l'arrivée des chars sur le port, dont l'horaire exact est toujours aléatoire. Ce sont ces impératifs de temps mais surtout des questions de sécurité qui ont animé un débat crucial. Habituellement, le circuit du défilé faisait une escale à la Meule entre les arrêts festifs de Saint-Sauveur et de Cadouère. Mais de nombreux groupes se faisaient transporter dans des camions au détriment des règles de sécurité. Les organisateurs souhaitant absolument limiter les risques ont décidé d'interdire cette pratique. Mais se posait alors la question du passage à la Meule qui représente une distance importante et qu'il faudrait désormais faire à pied...

 

Des hébergements déjà complets !

 

Les organisateurs avouant leurs dissensions internes sur un point aussi symbolique ont fait appel à l'assemblée pour trancher dans un vote à bulletin secret. Celui-ci a donné une large majorité au trajet le plus court qui ne passera donc plus par la Meule. Autre nouveauté, il est désormais obligatoire de disposer d'un commissaire pour inscrire un char. Les organisateurs placés ont ainsi voulu responsabiliser les participants devant cette autre contrainte de sécurité qui nécessite une quarantaine de personnes. Les cartes grises et les assurances des véhicules tractant les chars devront également être fournies en amont. D'autres questions sont venus animer les débats comme les emplacements pour la construction des chars toujours difficiles à trouver, ou encore la destruction des chars qui devra respecter les règles de tri des déchets... Il reste quelques mois aux organisateurs et participants pour régler tout cela. Les inscriptions à l'Office de tourisme ouvriront dès le 10 février et devraient donner lieu à une petite course, les premiers inscrits étant en effet certains de garder le privilège de leur thème en cas de trop grandes similitudes entre deux chars. Enfin, les organisateurs ont alerté l'assemblée sur les hébergements dont certains sont déjà complets ! Plus grande manifestation populaire de l'île, la Fête des fleurs fait venir de nombreux visiteurs et en 2012 on dénombrait environ 15.000 personnes sur le port, le soir, à l'arrivée des chars !

Écrire commentaire

Commentaires : 0