Un projet de film sur La Meule

Répondant conjointement à un appel à projets de la Région des Pays de la Loire sur « l'appropriation du patrimoine par les jeunes », Oya Films et le service Culture et Patrimoine de la mairie de l'île d'Yeu ont été retenus pour réaliser un film documentaire. Intitulé « La Meule, un village entre terre et mer », le projet mobilisera un groupe de jeunes ainsi que les habitants de l'île porteurs de cette mémoire.

  

Un film collectif par un groupe de jeunes

  

Alors que Pascale Cariou, la responsable du service patrimoine, mène depuis plusieurs années un travail de collecte de mémoire vive et de documents d'archives sur le territoire insulaire, l'association Oya Films s'est distinguée par des films patrimoniaux comme « La mise au sec du Corsaire » ou « Le renflouement du Doux Zéphir », prix Louis-Marie Barbarit de la Cinémathèque de Vendée en 2013.

Il était donc naturel que les deux entités collaborent à ce projet à la fois ethnographique et audiovisuel qui aboutira à un film retraçant les grandes évolutions du village de la Meule, son port mais aussi ses activités commerciales et agricoles, le développement du tourisme, etc. Mais le film ne sera pas réalisé par les intervenants d'Oya Films, ni par les employés municipaux. C'est un groupe de jeunes qui ira à la rencontre des habitants et témoins après avoir bénéficié d'une brève formation en entretien et en tournage. L'appel est donc lancé aux jeunes Islais entre 16 et 30 ans*, mais aussi aux Continentaux qui souhaiteraient s'initier à ces techniques tout en découvrant l'île d'Yeu.

  

L'atelier se déroulera sur deux semaines de vacances scolaires, d'abord du 3 au 7 mars, puis du 28 avril au 2 mai 2014. La participation financière est de 50€ par personne, pour l'ensemble des deux semaines, incluant notamment les repas du midi et un déplacement à la Cinémathèque de Vendée, le partenaire sur la question des archives. Pour les jeunes non-insulaires, des possibilités de logement seront envisagées avec la mairie ainsi qu'un remboursement d'une partie des frais de transports. Le film réalisé sera ensuite édité sur DVD pour immortaliser l'histoire de la Meule, en espérant un succès public au moins égal au « Renflouement du Doux Zéphir » !

  

*  Les mineurs continentaux sont acceptés à condition qu'ils soient pris en charge par une famille sur l'île pour des questions de responsabilité que ni l'association ni la municipalité ne peuvent assumer.

 

Utile : Pour plus d'informations, contacter Pascale Cariou au 06 66 97 57 72 ou Frédéric Violeau au 02 51 59 01 14. Les candidatures sont à envoyer à Oya Films : oya.films@laposte.net

Écrire commentaire

Commentaires : 0