Une nouvelle convention de cantine scolaire adoptée

Au collège des Sicardières, l'année scolaire précédente s'est achevée sur un conseil d'administration houleux le 4 juillet, notamment au sujet de la cantine. La convention liant le collège, le Conseil général et la mairie pour la restauration scolaire avait ainsi été validée par le CA du collège, mais sans les voix des trois élus municipaux présents. La rupture entre le principal du collège sur le départ et la municipalité était consommée.

 

Une réunion a ensuite eu lieu fin juillet à la Roche/Yon entre les trois parties, dont le nouveau principal, pour revoir les termes de cette convention, et lors du Conseil municipal du 23 juillet, Bruno Noury s'était engagé à ce que tous les enfants aient accès à la cantine scolaire dès la rentrée.

Les choses semblent être rapidement rentrées dans l'ordre car, pour Jacques Blanchard, alors que le premier CA du collège n'avait pourtant lieu que le jeudi 12 septembre pour valider la nouvelle convention, « il n'était pas envisageable de ne pas accueillir les enfants. » Dès la première semaine de cours, tous les enfants du « public » inscrits, de la maternelle au collège, ont donc logiquement eu accès à la cantine sur place, alors que ceux du « privé » ont pu être servis dans les locaux de l'ancienne école publique de Saint-Sauveur. Une solution qui semble pour l'heure convenir aux responsables du groupement scolaire Notre-Dame du port. La question des différences de tarifs entre enfants du « public » et du « privé » devrait être abordée ultérieurement.

 

Lors du conseil municipal du 10 septembre, les élus ont unanimement adopté la nouvelle convention tripartite. Celle-ci prévoit de mutualiser les ressources afin que tous les enfants de l'île qui en ont besoin puissent bénéficier de ce service. La commune met par exemple à disposition trois agents communaux pour un total de 19 heures par jour. Le Conseil général va investir afin de réaliser une seconde ligne de self-service. Enfin, l'évolution des rythmes scolaires dans le primaire à la rentrée 2014 facilitera l'organisation de plusieurs services. Le CA du 12 juillet du collège des Sicardières a donc rétabli la situation à la normale, non sans quelques discussions selon un de ses membres.

Écrire commentaire

Commentaires : 0