Retrouver les enceintes du Vieux Château

Depuis plus de quarante ans, le Vieux Château de l'île d'Yeu fait l'objet de restaurations continues dont la longueur des travaux est à la hauteur de l'édifice.   Actuellement, trois chantiers sont en cours à l'intérieur et l'extérieur du château. L'escalier d'accès au chemin de ronde avait déjà été installé il y a dix ans, mais les matériaux utilisés n'étaient visiblement pas adaptés à l'air salin de la côté sud de l'île. Les parties en inox ont été conservées et les autres remplacées pour permettre l'accès sécurisé aux hauteurs du monument. Toujours à l'intérieur, l'étanchéité de la tour sud-est a été refaite afin de préserver la voûte de la salle inférieure qui représente le mieux la vie quotidienne dans le château. Mais le plus gros des travaux se situent à l'extérieur, sur les bastions de l'enceinte en étoile qui assurait le premier niveau de défense à terre du château. Au nord comme au sud de l'enceinte, les murs de défense qui abritaient des casemates pour les postes de tir se sont dégradés et leur restauration s'étalera sur le long terme. Dans un premier temps, il s'avérait nécessaire de consolider des murs dont certains, comme côté Sabias, tiennent sur des rochers à flanc de falaise.

À plus long terme, il s'agira de « rendre le site à nouveau lisible », comme l'a expliqué Pascale Cariou en charge du patrimoine à la mairie. Le montant de ces travaux de restauration s'élève à 140.000€ TTC, financés par la DRAC, la Région, le Département et la Commune.   Un peu plus à l'extérieur, les aménagements concernent la protection des abords du château et donc l'organisation des flux de visiteurs sur des chemins balisés. Il s'agit de canaliser l'affluence estivale autour du château afin de protéger une faune peu spectaculaire mais cependant très riche. Le parcours offert permettra de bien se rendre compte de l'enceinte de protection et entraînera les visiteurs vers le seul accès au château, côté nord. Les parkings à vélo sont installés le plus loin possible du château pour préserver son environnement proche, lequel fait l'objet d'une explication sur plusieurs panneaux que l'on vienne des Sabias, de la Bergerie ou de la Carrière. Le budget alloué à ces travaux se monte à 110.000€, dont la plus grande partie est financée par le contrat-environnement littoral du Conseil général, un peu par la DREAL, le solde étant à la charge de la Commune.

Écrire commentaire

Commentaires : 0