PLU : dernière ligne droite

Vendredi 9 novembre, près de 200 personnes se sont glissés sous le chapiteau de la Citadelle pour assister à la grande réunion publique d'explication du PLU. Si les enjeux collectifs et généraux du projet de territoire avaient été définis dans le projet d'aménagement et de développement durables (PADD), il suffisait de voir chaque visiteur pointer les terrains le concernant pour comprendre qu'il était cette fois plus question d'intérêts particuliers. D'ailleurs, aucune question d'ordre général n'est intervenue du côté de l'assistance.

 

Pourtant, Bruno Noury, Maire de l'île d'Yeu, et Pierre Méchin, adjoint à l'urbanisme, ont commencé par rappeler les enjeux, les contraintes et le processus d'élaboration de ce nouveau PLU, le troisième projet en 12 ans. Stéphane Rodrigues, le représentant du cabinet A4+A, a ensuite pris la parole pour détailler les grandes lignes du futur plan local d'urbanisme. Quatre grandes zones délimiteront le territoire dès

l'adoption du plan, prévue pour septembre 2013. Les zones U définissent les parties déjà urbanisées de l'île, avec une kyrielle de nuances selon la partie de l'île. Les zones AU présentent les parties non construites mais placées à proximité des villages qui seront privilégiées pour étendre l'urbanisation de l'île. Les zones agricoles concernent les futurs sièges d'exploitation et les terres cultivables. Enfin, les zones naturelles préservent près de 60% de l'île dans une orientation fortement marquée par la protection et la valorisation du patrimoine.

 

Le projet municipal sera présenté en début d'année à la Commission départementale des sites. Une enquête publique aura lieu dans les mois à suivre avant une adoption par le conseil municipal d'ici la fin de l'année.

 

Télécharger le projet de PLU (hors zonage) présenté lors de la réunion publique

Écrire commentaire

Commentaires : 0