Le club des Baleinières se met en veille

Vendredi 5 octobre, Fabrice Taraud, le président du club des baleinières, avait convoqué une Assemblée générale extraordinaire au programme de laquelle figurait plusieurs dossiers importants : l'annulation du concours de fléchettes, l'hivernage des bateaux, la participation au repas du Groupement régional, mais plus urgente encore était la question du devenir du club en 2013, car dernier point à l'ordre du jour, le président démissionne pour se consacrer pleinement à ses projets personnels.

Le club des baleinières malgré son histoire de plus de vingt ans traverse une « crise d'adolescence. » Si les entraînements hebdomadaires ont rassemblé suffisamment d'adhérents pour ramer au printemps, dès le mois de juillet, le rythme de la saison a accaparé chacun et la baleinière est restée à terre.

Avec cette AG extraordinaire, Fabrice Taraud a souhaité à la fois respecter les règles associatives et provoquer l'engagement de nouveaux dirigeants pour la pérennité du club. Mais cela ne se bousculait pas au portillon...

 

Finalement, la dizaine de membres présents a souhaité que le club perdure en 2013 dans ce qui sera certainement une année de transition. Aucune manifestation ne devrait être organisée, ni tournois, ni tour de l'île, mais chacun espère qu'un noyau de rameurs se reformera début avril pour continuer à naviguer. Un nouveau conseil d'administration a été élu qui devra gérer cette période de « mise en sommeil » au moins pendant un an. Il est composé de Christelle Bouhier, Estelle Naud, Leslie Maurice et Rémi Rivallin.

Écrire commentaire

Commentaires : 0