Le nouveau PLU en application à partir de 2013

Vendredi 24 août 2012, La Mairie organisait une réunion publique d'information afin de présenter les avancées dans l'élaboration du prochain PLU que l'île d'Yeu attend avec impatience. En effet depuis l'annulation en 2009 du PLU 2007, les règles d'urbanisme du territoire reposent sur le POS de 1986, complètement dépassé dans le contexte actuel.

Avec une urbanisation croissante à partir des années 50 et une explosion depuis la fin des années 70, l'île d'Yeu subit aujourd'hui les conséquences d'une mauvaise gestion de son aménagement du territoire. Rédiger un document d'urbanisme, cohérent et prenant en compte l'avenir de l'île, n'est aujourd'hui pas chose facile pour la Mairie, surtout quand l'on connaît les enjeux liés au foncier.

 

Représentant la Mairie, P. Méchin, Y. Rivalin, P. Bernard, L. Dupont, (élus en charge de l'urbanisme), B. Noury (Maire) et Y. Pruneau (technicien du service urbanisme) entouraient les représentants des cabinets

d'études (en charge des volets environnement, urbanisme et architecture) chargés de présenter les fondamentaux du projet.

Devant 140 personnes, Stéphane Rodrigues, représentant le cabinet d'urbanisme, commençait par présenter les différents éléments dont le PLU 2013 devra tenir compte.

Celui-ci doit retranscrire les 5 orientations définies par le PADD, adopté par le Conseil Municipal en juillet 2011 :

- Créer les conditions d’un territoire solidaire, harmonieux et de qualité

- Améliorer la qualité de l’environnement et du cadre de vie

- Développer la multimodalité et engager de nouvelles mobilités respectueuses du cadre naturel mais aussi vecteur de découverte du territoire.

- Faire de l'île d'Yeu un territoire exemplaire et d'expérimentation

- Accompagner et accentuer le développement économique de l'île

Il doit également respecter les lois nationales et en particulier les plus contraignantes, liées au caractère insulaire du territoire : la loi Littoral et notamment sa fameuse bande des 100 m ainsi que la réglementation sur les zones inondables et humides.

 

Le PLU 2013

Le plan de zonage comprendra 4 types d'espaces : Les zones urbaines, les zones à urbaniser (avec une régulation dans le temps), les zones à vocation agricole et les zones naturelles.

Afin de favoriser le développement de l'agriculture impulsé par le Collectif agricole, une attention particulière a été portée à la définition des zones agricoles.

Par rapport au PLU mis en vigueur en 2007, de nouvelles zones verront le jour comme par exemple La zone Up, spécifique aux villages, ou encore les séquences paysagères, destinées à favoriser la qualité paysagère et environnementale d'un secteur.

Autre nouveauté, il prendra en compte le petit patrimoine de manière élargie (moulins, puits, mégalithes, "cabanes à vignes", "maisons historiques",...) dans un objectif de valorisation et de protection.

Comme le prévoit la loi SRU qui vise à une meilleure prise en compte des enjeux liés à l'urbanisation, dans certaines zones, le COS se verra augmenté afin de permettre des extensions ou des constructions nouvelles sur de plus petites parcelles.

 

Après une présentation rapide de toutes les zones (COS, hauteurs autorisées, emprise au sol,...) qui composeront le PLU 2013, Bruno Noury conclut en exposant le calendrier menant à la fin du projet :

- Septembre : Mise à jour du schéma d'assainissement et validation des derniers éléments relatifs au zonage.

- Octobre : Présentation du projet de PLU au services de l'état

- Vacances de la Toussaint : Réunion publique pour présenter à la population le projet de PLU tel qu'il sera soumis au Conseil Municipal pour Arrêt (diagnostic, règlement, zonage, documents annexes,...).

- Décembre : arrêt du projet.

Ce projet arrêté sera alors soumis à toutes les personnes publiques associées (services de l'état, associations,...) avant de laisser place à l'Enquête Publique qui sera ouverte à toute la population dans une période favorable à la présence de tous (résidents principaux et secondaires).

 

A noter : le registre de concertation publique est disponible en Mairie jusqu'à l'arrêt du projet.

Écrire commentaire

Commentaires : 0