Le Mutin repart au thon...

Samedi 28 juillet, le Mutin, le plus vieux navire de la Marine nationale, dont l'île d'Yeu est la ville marraine, est parti en mer exceptionnellement armé de ses perches pour la pêche au thon. Il devrait regagner l'île le week-end prochain en espérant battre son record de 17 germons pêchés, il y a dix ans.

 

Si le Mutin n'a jamais pratiqué la pêche, il fut construit en 1926 aux chantiers Florimond-Guignardeau des Sables-d’Olonne sur les mêmes plans que les dundees dédiés à la pêche au thon qui ont marqué l'histoire de la flottille insulaire. Depuis sa prise de commandement, le premier-maître Fabien Grégory, n'a eu de cesse de cultiver les liens avec son île marraine. Présent lors du Grand Festin 2011 pour parapher la convention de parrainage, il était de retour pour le Défi des ports de pêche. Dès le début de son commandement, le capitaine du navire-école avait souhaité renouveler l'expérience d'il y a dix ans lorsqu'une première marée de thon avait été effectuée par le Mutin avec quelques « vieux marins. »

 

Pour cette marée exceptionnelle, le Mutin a embarqué pas moins de 8 hommes en plus des dix marins de l'équipage. Six anciens marins de l'île d'Yeu sont à bord pour s'occuper de la pêche à l'ancienne. Ils sont accompagnés de deux techniciens de France 3 Ouest qui prépare un « littoral » spécial pour les Insulaires de septembre, dont Christophe François, un réalisateur très lié à l'île d'Yeu.

 

Le Mutin devrait à nouveau être à quai samedi 4 ou dimanche 5 avec quelques germons en cale et certainement quelques anecdotes d'une marée particulière...

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Bruno Grégory (dimanche, 05 août 2012 06:08)

    Petit frère,

    Certes, il est indéniable que tu es "relativement" grand par la taille...
    On peut dire que tu es grand, non seulement par la taille, mais aussi par l' esprit!!!
    (En tous les cas, c' est mon point de vue)
    "Ce qui fait l' étoffe des chefs, c' est plus leur acuité à partager avec leurs "subordonnés" les bons comme les mauvais moments , que le mépris qu'ils pourraient avoir à leur égard, de par leur grade..."
    Ton frère Bruno( de tout coeur avec toi!!!)