Des avancées du côté de la Régie

A la suite de la dernière commission paritaire de la Compagnie Yeu-Continent, plusieurs avancées significatives devraient venir simplifier la vie de ses usagers. Une partie de ces décisions devront attendre le conseil d'administration du 15 juin pour entrer en vigueur.

 

Échange des billets

L'échange des billets sera désormais possible pour les insulaires, les associations, les apparentés insulaires et les abonnés continentaux quand une nouvelle date de passage sera connue. S'il n'existe pas encore de date de passage suivant, les billets seront remboursés, même par téléphone sous réserve de les transmettre par courrier. Les réservations de véhicules des Islais seraient également concernées.

Contrôle des billets

Ils n'auront plus lieu qu'au cours des vacances scolaires et des week-ends importants. Les contrôleurs seront désormais placés à côté des « poinçonneurs » et les personnes en infraction seront invitées à retourner au guichet pour modifier leur titre de transport, sans être verbalisées.

Lignes téléphoniques

Il a été convenu que le numéro d'appel depuis l'étranger deviendrait le lien vers les gares maritimes sans surtaxe. Les commerçants islais se verront communiquer le numéro d'urgence pour les questions de fret. Enfin, un numéro de téléphone portable sera mis en service à la rentrée prochaine afin que les étudiants puissent annuler leurs billets par texto.

Billets étudiants

La gratuité des billets étudiants sera donc maintenue. Mais un effort est demandé aux bénéficiaires puisqu'un numéro de téléphone portable sera disponible. Ceux qui persisteraient à ne pas annuler leurs billets dans les délais recevront un courrier dont copie sera adressée à l'association islaise des transports scolaires (AITS.)

Ouverture de la gare maritime de l'île d'Yeu et chaîne du froid

Une réunion a eu lieu le mardi 22 mai en Mairie afin d'étudier avec les professionnels concernés l'aménagement des horaires d'ouverture de la gare maritime de l'île d'Yeu. Cette réunion aura été l'occasion d'aborder également le problème de la chaîne du froid.

Tarifs

Bruno Retailleau a informé Aller-Retour qu'il avait demandé au responsable administratif du Conseil général en charge des transports, « de recueillir des éléments d'informations sur l'ensemble des îles du Grand Ouest, pour que nous puissions travailler sur les bases d'une étude exhaustive et objective ». La discussion se poursuivra donc dès communication de ce rapport. Pour Dominique Groisard, le sujet des tarifs a en tout cas bénéficié d'une « bien meilleure écoute ». Les associations islaises et la mairie ont par ailleurs annoncé vouloir faire une proposition pour un tarif spécifique aux Vendéens en basse saison.

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Eric (vendredi, 25 mai 2012 08:49)

    C'est bien, mais le grand oublié de toutes ces discussions, c'est le résident secondaire. Il paye sa taxe foncière et sa taxe d'habitation dans le département de la Vendée et en retour il n'a droit à rien ou quasiment rien, c'est à dire une carte d'abonnement payante véritablement intéressante au bout de 6 voyages, ce qui fait beaucoup sur un an. Par contre des apparentés Islais qui n'habitent pas en Vendée et ne contribuent en rien au financement de la régie ont droit eux à une belle réduction sur les trajets.
    Evidemment, l'estivant il ne vote pas sur place alors on le néglige.

    C'est archi normal que les Islais bénéficient de réductions mais la distorsion pour les autres citoyens et surtout les contribuables est choquante et probablement illégale. Il serait temps que le tribunal administratif se penche sur ce sujet.
    Le système adopté par le département du Morbihan est bien meilleur et bien plus équitable, il devrait être mis en oeuvre d'urgence en Vendée.

    P.S. la ligne surtaxée, c'est une blague. Pour ne pas payer la surtaxe il suffit d'appeler le numéro fixe soit disant pour l'étranger mais depuis la France...

  • #2

    Insula (lundi, 28 mai 2012 19:14)

    Tout à fait d'accord avec Eric. Voila 30 ans de contribution taxe d'habitation et impots fonciers et pas un geste ! La pêche c'est fini vive le touriste vache à lait, sans compter bien sûr que les horaires d'id bus (qui est une bonne chose au demeurant) ne coïncident que rarement avec les bateaux, il faut alors rajouter le prix du taxi......

  • #3

    phil 78 (lundi, 04 juin 2012 18:06)

    A Eric et Insula, vu le prix que valent nos résidences secondaires, je pense que la décence serait de ne pas essayer de tirer tous les privilèges à nous et justement continuer à payer le prix fort pour que les islais puissent, eux, bénéficier de prix plus intéressants.
    Comparez les revenus moyens des vacanciers et le revenu moyen des islais, je crois qu'un peu de solidarité (tiens en plus c'est à la mode en cem moment) ne serait pas de trop.

  • #4

    Eric (jeudi, 14 juin 2012 10:12)

    à Phil78, ca n'est pas une question de privilèges ou de solidarité, relisez mon commentaire. Il s'agit juste de respecter l'égalité de tous devant l’impôt et de faire bénéficier tous les contribuables de la Vendée des subventions du département et pas seulement une poignée qui n'habitent pas en Vendée. C'est ça aussi la justice et la solidarité.
    La solidarité avec les Islais est naturelle, je vous rappelle qu'on paye la même taxe d'habitation qu'un Islais alors qu'on ne vient que quelques semaines par an, c'est normal du reste. Mais calculez donc le budget de la commune sans les taxes d'habitation des résidents secondaires et vous verrez vite la différence.

    Je viens à l'ile d'Yeu depuis 1970, je ne compte pas vendre ma maison dans les 20 ans qui viennent donc les prix de l'immobilier n'ont aucune influence sur ce débat.
    Ca n'est pas la plus value virtuelle qui paye mes factures, faut pas rêver... et je n'ai pas de leçons de morale ou de décence à recevoir, merci :)