Les liaisons maritimes perturbées par la tempête

Lundi 23 avril, une dépression atmosphérique touchait la côte atlantique française.

Un fort vent d'Ouest-Sud-Ouest soufflait alors sur l'île d'Yeu. Avec des rafales allant jusqu'à 100 km/h, en fin de journée, les vagues pouvaient atteindre plus de 5 m de haut. Dans ces conditions, les liaisons maritimes ne pouvaient être assurées normalement. Ainsi les traversées du lundi soir avec la Cie Vendéenne et les catamarans de la Cie Yeu Continent devaient être annulées. Seul l'Insula Oya 2 assurait un passage au départ de l'île d'Yeu à 17h15.

Après une accalmie le mardi, de nouveaux vents violents (100 km/h en rafale) frappaient l'île d'Yeu le mercredi 25 avril. Avec une mer encore une fois très forte, les bateaux se  trouvaient contraints de rester à quai en fin d'après-midi. Au cours de ces 2 soirées, les islais et les vacanciers devaient donc s'organiser pour passer la nuit sur le continent. Seuls quelques chanceux ayant réussi à obtenir une place en hélicoptère pouvait réaliser leur voyage comme prévu. En effet, au cours de ces 3 journées, la Compagnie Oya Hélicoptères multipliaient les vols afin de répondre au plus grand nombre de demandes. Depuis le jeudi 26 avril, les conditions météo sont revenues à la normale...

Écrire commentaire

Commentaires : 0